You are here

Devenir Ingénieur télécoms : Fiche métier, salaire, emploi

Pour décrocher un emploi d’ingénieur télécoms et réseaux, il faut disposer non seulement de connaissances techniques très pointues, mais également d’un très bon sens du travail en équipe, d’excellentes capacités communicationnelles et d’une solide résistance au stress. Le travail du network engineer permet à l’entreprise de communiquer en interne et vers l’extérieur. Il assure le fonctionnement du réseau informatique et de l’infrastructure de télécommunication. Son expertise technique lui permet également de donner des conseils stratégiques pour la vente de produits ou de services. Pour ces profils très spécialisés, le site Only Engineer Jobs présente de nombreuses offres d’emploi, qui émanent de grandes entreprises ou des sociétés de conseils, situées principalement à Paris.

Par Only Engineer Jobs France

onlyengineerjobs-ingenieur-telecoms

L’ingénieur télécoms et réseaux : le spécialiste des communications

L’ingénieur télécoms et réseaux exerce un métier hyper spécialisé. Les fibres optiques et les ondes hertziennes, les transmissions de données analogiques ou numériques, les connexions téléphoniques fixes ou mobiles n’ont pas de secret pour lui. Il est appelé ingénieur télécom, ingénieur réseau, network engineer ou ingénieur en télécommunications.

Cet ingénieur conçoit, développe, teste et déploie des systèmes de réseaux et de télécommunication performants et sécurisés. Expert en infrastructure des communications, il utilise du matériel, des protocoles et des logiciels complexes, qu’il assemble, combine et configure pour assurer le bon fonctionnement de l’ensemble du réseau d’une entreprise. Afin d’assurer la sécurité et la confidentialité des données, il travaille en étroite collaboration avec l’ingénieur système (system engineer) et avec l’ingénieur en sécurité numérique (security engineer).

L’entreprise et le network engineer

Grâce à ses connaissances particulièrement pointues, à sa compréhension des besoins des clients ou des utilisateurs et à ses échanges avec les autres départements, l’ingénieur réseau permet la circulation des données au sein de l’entreprise. Il assure également la communication vers l’extérieur. L’ingénieur technico-commercial lui demande parfois conseil pour de l’analyse de besoins spécifiques, pour des études de marché qui requièrent ses compétences ou pour des ventes très techniques.

Dans une entreprise, le network engineer travaille dans la recherche et le développement, dans le bureau d’études, dans la production des produits et services ou dans le support et la maintenance. Ses connaissances techniques l’amènent à conseiller et à coordonner des équipes de techniciens pour l’installation et la réparation des composants réseaux et télécoms. Avec de l’expérience, le métier d’ingénieur réseau devient celui « d’architecte réseau », voire même celui de « directeur technique » (technical manager). Les sociétés de service (appelées aussi SSII – sociétés de services en ingénierie informatique –, ou SSCI – sociétés de services et de conseils en informatique –, ou encore ESN – entreprise de service numérique) emploient également des ingénieurs réseaux en tant que consultants ou freelances, dont les sociétés de télécommunication sont friandes.

Les compétences d’un métier en constante évolution

Le job d’ingénieur télécoms et réseaux s’adapte constamment à l’évolution fulgurante des technologies de communication et à l’expansion croissante des réseaux. Pour que les systèmes deviennent toujours plus rapides, plus performants et plus sécurisés, la formation continue est indispensable (<lien interne> : La formation d’ingénieur réseau et télécoms). Cette évolution génère continuellement de nouveaux postes et donc de nouvelles offres d’emploi sur le site d’Only Engineer Jobs.

Pour pratiquer le métier d’ingénieur réseau, il faut disposer de compétences techniques très pointues et constamment remises à jour. Il faut également pouvoir travailler en équipe et soigner la communication interpersonnelle, même sous la pression du stress. Rigoureux, autonome et réactif, cet ingénieur preste de nombreuses heures de travail. Il connaît et pratique l’anglais, au moins au niveau technique. Dès qu’il devient manager, le network engineer assume également la gestion financière de l’infrastructure et la coordination d’une équipe de techniciens.

Le salaire d’un ingénieur réseau et télécoms

Le salaire d’un ingénieur réseau et télécoms débute autour des 35.000 eur bruts annuels. Dans le secteur, les rémunérations se situent en moyenne entre 41.000 eur et 79.000 eur bruts annuels. Ces montants peuvent varier selon le degré de responsabilité : pour des managers ou pour des directeurs techniques, le salaire peut être supérieur. Le salaire des consultants ou des freelances varie considérablement, selon les compétences dont ils disposent et selon les services qu’ils proposent.

La formation d’ingénieur réseau et télécoms

La formation d’un ingénieur réseau s’appuie généralement sur un « bac +5 ». Des écoles spécialisées en réseaux et télécoms ou en électronique forment des profils très recherchés par les entreprises :

  • À Paris, Télécom ParisTech se concentre sur les télécommunications et les réseaux

  • Telecom Sud Paris propose également des spécialisations télécoms et réseaux

Les titulaires d’un master universitaire en informatique à l’université (bac +4/5) peuvent également prétendre à ce type de jobs. L’Université de Paris-Sud, par exemple, propose un Master de 3ème cycle en « Parcours Réseaux et Télécoms ».

Le marché de l’emploi des ingénieurs réseau et télécoms

Les offres d’emploi pour les ingénieurs en télécommunications et réseaux sont nombreuses à Paris. Les évolutions du secteur offrent de nombreuses perspectives, dans des grandes entreprises comme Cisco, chez les opérateurs de télécommunication comme Alcatel Lucent, ou au sein de sociétés de service comme Deloitte ou ATOS.