You are here

Devenir développeur Web : Fiche métier

En 2021, une année où le digital connaît un accroissement et une accélération favorisés par les restrictions sur les déplacements, le métier de Développeur Web devient une nécessité absolue pour toute entreprise, sans distinction de taille et d’activité, souhaitant garder le lien avec ses clients en assurant sa présence en ligne.
developpeur web

 

Le Métier de développeur

 

Depuis que les ordinateurs et Internet existent, les informaticiens règnent en maître sur ce domaine.

Avec le temps, les termes tout comme la technologie ont évolué et ont donné naissance à de nouveaux métiers demandant des connaissances et compétences de plus en plus pointues, précises. Un développeur est donc un programmeur et un informaticien à ceci près que ses capacités et son champ d’action ont grandement évolué.

Le développeur-intégrateur de site intervient donc auprès d’entreprises souhaitant se digitaliser en créant un site vitrine ou dynamique.

Sans surprise, le métier de Développeur est dans le top des métiers les plus recherchés depuis de nombreuses années.

En 2020, près de 70% des responsables des ressources humaines affirmaient qu’ils auraient de plus en plus de mal à recruter des développeurs, la demande étant bien supérieure à l’offre sur le marché de l’emploi.
Fort heureusement, l’accès aux formations rapides de développeur est de plus en plus facilité, notamment dans le cadre de la reconversion professionnelle.

 

Les Missions du développeur de site

 

Le travail et les missions d’un “dev” peuvent être divers et variés mais en général le développeur est chargé de créer un site ou une application, d’en gérer tous les aspects techniques, de veiller au bon fonctionnement de chaque spécificité du site et d’assurer un suivi de maintenance et de mise à jour en cas de problème ou de défaillance. Il est le créateur et le garant du site internet ou de l'application dont il a la charge.

 

Bien souvent, un développeur est amené à travailler au sein d’une agence digitale et intervient donc sur de nombreux projets et détient un portefeuille clients assez large.

Mais il peut aussi exercer ses talents directement au sein d'une entreprise ou start-up, c'est-à-dire du côté de l'annonceur et se voir attribuer un ou quelques projets. Le métier de dev est présent dans les différents secteurs de l’économie : luxe, tourisme, finance, assurance, banque, énergie verte, santé… Cela donne la possibilité de choisir un secteur d’activité en fonction de ses passions, ses centres d'intérêt. C’est un job qui concentre beaucoup de freelance, indépendants car tout se fait en ligne.

 

Compétences et qualités

 

Les langages et spécialités du développeur

 

Les langages de programmation de bases, à connaître pour le métier, sont le HTML et le CSS. Le HTML est le langage de structuration des pages web et le CSS est le langage de mise en forme des pages.

 

Ensuite, le métier se subdivise en 3 spécialités qui exigent la compréhension de langage spécifiques :

  • Le développeur Front-end qui doit aussi maîtriser le langage Javascript et les frameworks qui lui sont associés tels que Angular.js et React.js
  • Le développeur Back-end : il travaille sur la partie non-visible du site, avec les serveurs et bases de données (BDD). Les langages qu’il aborde sont le PHP, Python, Java, et le JavaScript avec Node.js
  • Le développeur Full stack (lien de l’article OEJ), un véritable touche à tout, travaillant généralement en agence ou à son compte, il fait aussi bien du front que du back.

Les qualités pour être un bon développeur

 

Le dev est amené à interagir avec des équipes de designers, de marketeurs et des chefs de projet entre autres, ce qui le pousse à avoir des connaissances élargies et une bonne culture web.

Un développeur se doit aussi d’ avoir des qualités de lead dev, être à l'affût des évolutions technologiques afin de maintenir son niveau d'employabilité, faire évoluer ses compétences pour proposer des nouveautés en tenant compte des mises à jour de langages. Il doit être force de proposition pour pouvoir se vendre, vendre les projets qu’il gère.

Il est également primordial pour lui de comprendre la langue d’internet qu’est l’anglais sur lequel sont basés les langages informatiques.

Il n’est pas nécessaire d'avoir un bac scientifique, être fort en maths, mais il fautt une bonne capacité à résoudre des problèmes de logique et une forte capacité à s’impliquer dans un projet.

 

Voici la liste de qualités nécessaires pour être un bon dev :

  •  

    • Avoir la soif d’apprendre
    • Curieux
    • Autodidacte
    • Motivé
    • Autonome
    • Capacité d’adaptation
    • Polyvalent
    • Etre à l’écoute
    • Bon relationnel
    • Rigoureux
    • Avoir le sens de l'organisation
    • Avoir l'esprit d'équipe
    • Savoir vendre un projet

     

    Perspectives d’évolution

     

    Le développeur web peut choisir de se spécialiser dans la création d’applications mobiles ou d’applications pour objets connectés dont les entreprises ont de plus en plus besoin depuis l’avènement du numérique. Cela l’obligera à maîtriser d’autres langages dédiés aux appli comme le Swift, les langages C# pour iOS ou Java pour les technologies Android par exemple.

     

    Il peut bien évidemment devenir Lead développeur ou chef de projet technique, ce qui consiste à accompagner une équipe de plusieurs développeurs pour garantir la réussite d’un projet mené pour un client. Il se voit alors assigner des fonctions de manager. Il peut évoluer vers ce poste lorsque son spectre de connaissances s’est élargi, grâce à ses expériences.

     

    Il est aussi possible d’évoluer vers d’autres métiers web comme le webmarketing,l’optimisation de site (SEO), le webdesign, l’UX/UI design, etc, en fonction de ses appétences.

     

    Formations

     

    La formation universitaire consiste en un diplôme d’ingénieur de niveau bac+5 ou un doctorat niveau bac+8 pour les personnes désireuses de se tourner vers la recherche.

     

    Pour les personnes autonomes, faisant preuve de motivation et d’autodidaxie poussée, il est possible de s’orienter vers ce métier en s’auto-formant en ligne, peu importe votre niveau d’étude. L’inconvénient est que les certificats obtenus ne sont pas forcément officiels. Il faut donc dans ce cas vraiment s’appuyer sur des projets personnels de qualité. Cela peut constituer une réelle porte d’entrée vers le métier de développeur web. Plusieurs sites vous permettent de vous auto-former comme Openclassroom ou le site W3Schools.

     

    Il existe également des centres de formation vous permettant de vous former sur plusieurs mois. La durée varie généralement entre 3 mois et demi et 3 ans et vous permet de travailler en groupe sur un ou plusieurs projets réels ou fictifs. Les centres accueillent généralement tout candidat âgé d’au moins 18 ans, peu importe le niveau de diplôme, il suffit de réussir le test d’entrée qui justifiant de votre connaissance du monde du web et des tests de logique ou de mémoire en fonction des centres.

     

    Parmi les écoles gratuites les plus connues, il y a l'École 42 qui dispose de 3 campus en France école 42 qui se situe à Paris, 42 régions sud à Nice ,
    42 Auvergne Rhône Alpes dans la ville de Lyon.

     

    Après une formation rapide, il vous faudra certainement passer des entretiens, voici quelques astuces pour la recherche de votre stage informatique.

     

    Le salaire du Développeur Web

     

     

    Le salaire pour les développeurs peut grandement varier au cours d’une carrière.

     

    Les programmeurs web sont la plupart du temps plus jugés sur leurs compétences que sur leurs formations, toutefois il est évident et de coutumes qu’un développeur avec un diplôme d’ingénieur informatique par exemple soit rémunéré plus avantageusement à ses débuts.

     

    Le salaire d’un développeur peut aussi varier en fonction du nombre et des spécificités des langages qu'il maîtrise.

    En effet, la rémunération dépend de la spécialisation, si le développeur est spécialisé en front-end, back-end ou encore si c’est un développeur full stack, c'est-à-dire qu’il maîtrise les deux compétences. Bien sûr, un programmeur full stack percevra un meilleur salaire.

     

    En général un développeur débutant, junior commencera avec une base de 2000 à 2500 € brut, ce qui revient à environ 1600 et 2000 euros net.

     

    Par la suite, les salaires des développeurs peuvent rapidement atteindre des rémunérations allant de 40 000 € à 50 000 € par an.